Le 17 fevrier 2015
Pour diffusion immédiate

ApoPharma annonce l'approbation de Ferriprox (défériprone) par Santé Canada

Déjà approuvé dans plus de 65 pays, Ferriprox pourrait devenir la nouvelle option thérapeutique pour les patients canadiens présentant une surcharge de fer causée par les transfusions sanguines

Toronto, Ontario - ApoPharma Inc. a annoncé aujourd'hui que Santé Canada a approuvé la commercialisation de Ferriprox (défériprone), un chélateur du fer par voie orale utilisé pour traiter les patients présentant une surcharge en fer causée par les transfusions associées au traitement de la thalassémie, lorsque le traitement de chélation utilisé est inadéquat.

« Nous sommes heureux de voir que Santé Canada a réagi positivement à la présentation des données cliniques exhaustives et au rendement de Ferriprox » affirme le Dr Michael Spino, président d'ApoPharma, Inc. « Ce médicament constitue une option thérapeutique d'une importance critique pour les patients qui n'ont pas obtenu de bons résultats avec les autres traitements. »

En tout temps au Canada, près de 400 patients atteints de thalassémie, une maladie du sang héréditaire, doivent recevoir des transfusions sanguines pour demeurer en vie. Si ces transfusions répétées sauvent la vie de bon nombre de patients, elles provoquent une accumulation de fer dans le sang et dans les organes comme le cœur et le foie. Si elle n'est pas traitée, la surcharge en fer qui en résulte peut entraîner des défaillances organiques et même le décès prématuré.

Les traitements actuels ne permettent pas de réduire efficacement la surcharge en fer chez tous les patients. Environ un quart des patients atteints de thalassémie entrent dans cette catégorie, selon les études menées par le Thalassemia Clinical Research Network, financé par le NIH.

Des essais cliniques et plus de 15 ans de surveillance post-commercialisation, représentant environ 58 000 années-patients d'exposition, ont démontré que Ferriprox pouvait limiter la surcharge de fer chez les patients dépendants aux transfusions. Dans l'essai clinique pivot, Ferriprox était deux fois plus efficace que la déféroxamine pour éliminer le fer cardiaque. L'analyse des études commanditées par ApoPharma montrent qu'un traitement d'un an par Ferriprox permet d'atteindre les cibles fixées de réduction des taux de ferritine sérique (mesure du taux de fer total dans le corps) chez environ la moitié des patients pour qui les traitements antérieurs n'avaient pas été efficaces.

Ferriprox est approuvé dans plus de 65 pays pour le traitement des surcharges de fer chez les patients atteints de thalassémie lorsque le traitement habituel est inadéquat ou contre-indiqué. Grâce à cette approbation, les patients pour qui les traitements actuels étaient insatisfaisants pourront être traités par Ferriprox, une solution de rechange bien établie.

De un à deux pour cent des patients traités par Ferriprox développent une agranulocytose, une diminution de certains globules blancs (neutrophiles), ce qui pourrait les exposer à un risque accru d'infections graves. ApoPharma met actuellement en œuvre un programme visant à atténuer les risques potentiels chez les patients traités par Ferriprox, similaire au programme mis en œuvre aux États-Unis en 2011.

Au sujet d'ApoPharma

Basée à Toronto, ApoPharma Inc. est une compagnie pharmaceutique qui se spécialise dans la découverte et le développement de nouveaux médicaments pour les maladies graves. Elle fait partie du groupe Apotex, la plus grande compagnie pharmaceutique canadienne.

-30-
Rechercher par: